PROJET STAF 12

 

Constitution du projet

L'année de maîtrise est une année importante car l'étudiant travaille de façon individuelle et très souvent isolé. Cette situation peut en décourager plus d'un et l'abandon d'une telle année peut être vécue comme un échec.

Mon projet concerne donc la mise en place d'une plateforme où les étudiants d'année de maîtrise pourront y trouver de l'information et des moyens de communication. Le troisième intérêt de ce projet est de faire "vivre" les mémoires de maîtrise. C'est à dire qu'il serait possible aux étudiants qui viennent d'effectuer leur maîtrise, de mettre en ligne leurs travaux sous forme de dossiers condensés. Ces dossiers pourraient être une source d'information importante pour les étudiants qui débuteront leur mémoire l'année d'après. Ils peuvent y retrouver des personnes-ressources, des conseils pour partir à l'étranger, des méthodes de travail...

Pour qu'un tel site soit vivant il doit proposer plusieurs services, l'interview permettra de faire rejaillir ces besoins.

Les utilisateurs potentiels sont donc les étudiants en licence souhaitant continuer en maîtrise, mais également tout étudiant, enseignant...recherchant de l'information sur un sujet particulier. Au départ dans ce site il est surtout question d'interactivité entre les étudiants mais il peut être utilisé par les professeurs. Ce site peut être visité également par les étudiants étrangers curieux de voir ce qu'il se fait en France dans le domaine de la géographie.

 

Mise en place de l'interview:

L'interview aura pour objectif de:

  1. connaître la façon dont les étudiants cherchent de l'information
  2. quel type d'information ils recherchent
  3. leur utilisation des nouvelles technologies
  4. leur rapport entre eux et avec leurs enseignants

Interview:

  1. Sais-tu vers quel domaine désires-tu t'orienter en géographie?
  2. Selon toi quels sont les grands changements entre la licence et la maîtrise?
  3. Comment vas-tu effectuer le choix de ton sujet?
  4. Selon toi, que pourrait apporter à d'autres étudiants ton mémoire de maîtrise?
  5. Quelles sont les informations qui te semblent indispensables avant de commencer un mémoire de maîtrise?
  6. Ou trouves-tu la plupart de tes informations?
  7. A ton avis, quels seraient les moyens qui te permettraient d'effectuer des recherches rapidement?
  8. Quelles sont les parutions que tu consultes en géographie?
  9. Quels sont tes rapports avec les nouveaux moyens de communication?
  10. Que reproches-tu en général aux sites que tu fréquentes?
  11. Que penses-tu du site de l'I.G.A.?
  12. A quelle occasion discutes-tu de la géographie avec d'autres personnes?
  13. Quels sont tes rapports avec tes enseignants?
  14. Selon toi quelle serait la solution pour te sentir plus proche d'eux?

Personnes interviewées:

Je suis allée rencontrer 4 étudiants de licence de géographie de l'Institut de Géographie Alpine qui ont accepté de m'accorder un petit moment pour cette interview. Il aurait été intéressant d'interviewer également quelques étudiants de maîtrise mais, à l'époque où j'ai fait mes interviews ils n'avaient déjà plus de cours. Par contre j'ai rencontré une étudiante en DESS qui a accepté de répondre à mes questions.

personne n°1: Alexis

-Alexis désire se diriger vers l'urbanisme. Il souhaiterait par la suite travailler pour une collectivité locale dans le domaine de l'aménagement. Pour cela il souhaite valider une maîtrise et un DESS.

-Il est conscient que la maîtrise sera un premier tremplin vers la vie professionnelle car il travaillera tout seul pour son mémoire. Il devra s'investir d'avantage et rencontrer des personnes auxquelles il n'est pas habitué. Il n'a pas encore une idée précise du sujet sur lequel il veut travailler, mais il sait qu'il doit commencer à y réfléchir (conseil des profs). Il doit tout d'abord choisir un professeur selon sa spécialité, mais il hésite car il ne les connaît pas tellement. Il doit se renseigner plus sérieusement sur les différents débouchés professionnels et les secteurs existant dans l'aménagement. Selon lui son mémoire peut être réutilisé pour y trouver des informations pour les futurs étudiants.

-Les premières informations dont il aurait besoin sont des exemples de sujet pour évaluer des limites pour son mémoire. Pour cela il ira consulter des mémoires à la bibliothèque et ensuite il se sentira plus sur de lui pour aborder un professeur. Selon lui, le moyen le plus rapide de trouver de l'information est de consulter les catalogues de bibliothèque sur PC, mais les postes sont souvent pris et les livres déjà empruntés. De plus, il oublie souvent de les ramener car il n'habite pas à côté. Il ne consulte donc pas beaucoup de revues car il n'a pas le temps de rester à la bibliothèque et les revues en aménagement sont rares à trouver à l'extérieur de l'université. Il utilise très peu internet pour ses études. Il est peu patient et avoue qu'il tombe rarement sur des sites qui l'intéressent car il se noit dans l'information et s'énerve au "10ème" site visité. Il est très souvent déçu par les sites car il n'y a pas assez d'informations...Il est allé une fois sur le site de l'IGA pour regarder rapidement ce qu'il proposait mais il n'y est pas retourné. Il récupère les infos autrement.

-Le seul moment où il parle de géographie est à la fin des cours et parfois lorsqu'il voit ses amis. Mais il habite loin et il n'a pas le temps de parler de géographie avec d'autres personnes. Il va très rarement voir ses professeurs, c'est une habitude qu'il n'a pas et il suppose que la maîtrise est un moment où tu réapprends à fréquenter des enseignants, mais qui ne sont pas toujours disponibles. Pour lui la seule solution est de correspondre à distance.

 

Personne n°2: Anne

-Cette étudiante aimerait travailler à l'étranger dans l'aide au développement. Elle veut faire une maîtrise pour se "tester" dans ce domaine. Elle ne sait pas si elle supportera de rester loin de la France et si cela s'avère être un échec elle s'orientera vers autre chose. Pour elle la maîtrise est une période de totale liberté car "on gère son travail comme on veut" mais elle angoisse un peu car elle n'est pas du tout préparée à cela. Elle n'a pas de sujet précis pour son mémoire. Elle aimerait partir en Afrique mais cela reste encore très flou. Elle doit aller voir un enseignant pour avoir une idée de sujet. Son mémoire permettra aux autres étudiants de comprendre comment se déroule cette année et de trouver des références.

-Pour commencer son mémoire elle devra se renseigner pour savoir quelles sont les disponibilités de départ, les démarches à effectuer, et elle devra trouver toutes ses références avant le départ pour pouvoir travailler sur place. Elle est consciente qu'elle a un gros travail à effectuer pour trouver toutes ces ressources mais ce qui l'inquiète le plus c'est de trouver un endroit où partir et préparer son départ. Tout cela l'affole un peu. Pour avoir toutes ces informations elle aimerait rencontrer des personnes qui sont déjà parties sinon elle se "rabattra" sur d'anciens mémoires. Elle demandera à son professeur des personnes-ressource sur lesquelles elle peut compter. Elle suppose que pour gagner du temps elle pourrait utiliser internet mais pour l'instant elle n'a pas trouvé de contact sur des sites. De plus elle ne veut pas déranger ces personnes.

-Elle est abonnée à la "Revue de Géographie Alpine" et elle consulte quand elle a un peu de temps des revues spécialisées dans le développement mais elle est très souvent submergée par les sujets et elle a des difficultés pour cibler ses recherches. Elle n'a pas internet chez elle et l'utilise très peu en bibliothèque car les postes sont souvent pris par d'autres étudiants. Pour l'instant elle recherche ses références par d'anciens procédés, mais elle aimerait connaître un peu mieux les possibilités qu'offrent ces nouveaux outils. Elle a recherché quelques fois des sites universitaires pour trouver de l'information mais elle a souvent été déçue car elle trouve que ce n'est pas très "humanisé". En ce qui concerne celui de l'IGA, elle le trouve bien construit, agréable et simple mais elle ne "fait" rien dessus.

-Elle discute de géographie principalement après les cours ou en bibliothèque, mais dans ce cas c'est rarement par plaisir mais plus pour mettre en place des travaux. En dehors de l'université ses amis ne sont pas tous de géographie alors il est rare qu'elle prenne plaisir à discuter librement de géographie. L'année de licence est une année chargée et il est difficile de trouver du temps pour échanger. Elle a peu de rapport avec ses enseignants et pourtant beaucoup de questions à poser mais en amphi il est très rare qu'un étudiant intervienne. Pour se sentir plus proche d'eux il faudrait réduire la distance qui existe, mais par quel moyen?

Personne n°3: Juliette

-Juliette désire également travailler dans le développement et a une idée déjà précise du domaine et du lieu. Elle s'intéresse au passage du nomadisme à la sédentarisation des sociétés sub-sahariennes. Pour elle, la maîtrise lui permettra de concrétiser une partie de ses projets qu'elle a mis en place depuis le DEUG. Elle à déjà pris contact avec un professeur spécialiste en la matière. Selon elle, sa maîtrise peut effectivement être importante pour aider de futurs étudiants de Grenoble mais également du pays où elle désire partir car elle connaît quelques étudiants africains sur place intéressés et travaillant sur ce sujet.

-Les premières informations dont elle a besoin sont les possibilité de bourses pour financer ce projet à l'étranger. Elle ne veut pas partir sans être financée et elle doit monter un dossier pour mars. Cette contrainte nécessite de délimiter dès maintenant son sujet, de donner des adresses pour être hébergée...donc de récolter de l'information au plus vite. Elle a la chance d'être soutenue par son oncle travaillant pour l'ORSTOM qui l'encadre et l'aide à trouver cette information. Elle passe voir régulièrement son prof et le contact également par mail. D'ailleurs ce projet l'oblige à utiliser régulièrement internet et à en prendre l'habitude. Cela lui fait gagner beaucoup de temps. Elle consulte des revues selon le thème de l'article mais elle ne trouve pas tout sur internet ou bien ces articles ne sont pas traduits.

-Elle utilise donc de plus en plus internet et le mail pour échanger, et regrette que l'université ne développe pas ces moyens de communication. Mais dans ce cas il faudrait plus d'ordinateurs. En tous cas elle se sent très intégrée dans ce qu'elle fait et a l'impression d'apprendre chaque jour quelque chose. En ce qui concerne les sites elle trouve qu'ils ne sont pas toujours à la hauteur mais elle comprend que le problème soit une question de mise à jour. Au départ elle était génée par l'esthétisme toujours changeant et souvent "très lourd" mais maintenant elle a ses sites référents et perd moins de temps. Selon elle le site de l'IGA devrait s'enrichir mais pas trop car après on s'y perd. Elle serait d'y trouver des rdv de forums...

-Elle discute très souvent de géographie avec son oncle, sa famille, ses amis au Mali et au Burkina-faso, son prof et plus rarement avec ses collègues de fac. Elle suppose qu'ils n'ont pas suffisamment de temps ou qu'ils ne sont pas assez motivés. Elle regrette qu'il n'y ait pas plus d'échanges et de construction de projets entre étudiants. Après les cours chacun part de son côté et la géographie "là dedans"? Ses rapports avec les enseignants se réduisent souvent aux entretiens avec son futur encadrant de maîtrise. Elle n'hésite pas à passer les voir quand elle a besoin d'un renseignement mais ils ne sont pas toujours disponibles, il faut courrir après l'information...

Personne n°4: Yvan

-Il se dirige vers l'environement. C'est un domaine qui le passionne et qui est très porteur. La maîtrise lui permettra d'approfondir ses connaissances dans ce domaine et de travailler sur un cas concret. Il souhaiterait intégrer son étude dans le cadre d'un stage, peut être au CEMAGREF par exemple. Il en a un peu "marre" de l'ambiance scolaire qu'il connaît depuis longtemps...

-Il choisira son sujet en consultant des travaux déjà effectués qui l'intéresse et qu'il aimerait approfondir ou élargir. Son mémoire de maîtrise lui semble aussi important pour lui que pour les autres puisque lui même consultera d'anciens mémoires de maîtrise ou thèses. C'est important pour "se rassurer" car cela nous "donne une idée de l'ampleur du travail", et nous permet de découvrir des méthodes de travail. Pour débuter son mémoire il aimerait rencontrer des personnes travaillant sur le sujet et dont c'est leur métier. Il rencontrera ces personnes par le biais de son prfesseur ou par lui même. Il doit également se mettre au courant sur ce qui se fait actuellement dans ce domaine pour ne pas arriver les "mains dans les poches". Il a également un gros travail à faire en informatique car il doit maîtriser des logiciels "SIG" et pour l'instant il n'a pas encore réellement coonscience de toutes les possibilités qu'offrent ces logiciels.

-Jusqu'à maintenant il tire ses infos du "bouche à oreille" et n'a pas encore fait de grosses recherches. Il a peu de temps en ce moment. Il a vaguement consulté quelques mémoire de maîtrise mais leur "grosseur" l'a souvent découragé. Il relève quelques références bibliographiques mais il n'a vraiment pas le temps de les consulter. Ces références "traînent" un moment et puis un jour elles disparaîssent. Pour effectuer des recherches plus rapidement il faudrait que chaque étudiant de maîtrise fasse une "bibliographie commentée des livres", ainsi qu'un résumé plus important de leur mémoire. Mais ensuite reste le problème des mémoires déjà empruntés. Il faudrait que l'info soit plus condensée et plus accessible.

-Il ne consulte pas énormément de revues, seulement pour les travaux à faire en licence. Dans ce cas il fait une recheche sur les catalogues informatiques de la bibliothèque. Il utilise parfois internet mais la plupart des sites ont rarement répondu à ses besoins et il passe vite trois heures sur différents sites sans récolter beaucoup d'infos car il est attiré par toutes les rubriques et par des sites qui finalement sont peu porteurs d'infos. L'avantage est que cela permet de visiter des sites étrangers et d'avoir une idée des réflexions que différents pays ont sur l'environnment. Aucun avis sur le site de l'IGA il n'y ait jamais allé. Il parle rarement de géographie en dehors des cours et le regrette. Jusqu'à maintenant il à été très distant avec ses professeurs mais de toute façon c'est "l'ambiance qui veut cela", plus de cent dans un amphi n'aide pas au rapprochement...

personne n°5: Anaïs

Etudiante en DESS, bribes de la conversation (certaines questions ont été posées au passé):

1-Sais-tu vers quel domaine désires-tu t'orienter en géographie?

"Je vais continuer dans l'aménagement des collectivités locales et territoriales..."

2-Selon toi quels sont les grands changements entre la licence et la maîtrise?

"...c'est une totale coupure car on travaille seul pendant un an et l'on est responsable de son projet. On ne peut plus se cacher derrière nos copies."

3-Comment as-tu effectué le choix de ton sujet?

"...je suis allée voir différents profs et ce sujet était finalement le plus intéressant. J'avais encore une très vague idée de ce que c'était..."

4-Selon toi, que pourrait apporter à d'autres étudiants ton mémoire de maîtrise?

"Pas mal d'infos sur l'aménagement et sur la réalité des communautés de communes c'est à dire sur la difficulté de mettre en place un projet...je devais mettre en place une base de donnée informatisée regroupant de l'info pour prendre des décisions et qui serait consultable par plusieurs institutions...j'avais en face de moi des personnes qui s'y connaissaient encore moins que moi (en informatique, en partage de l'info...)."

5-Quelles sont les informations qui t'ont semblées indispensables avant de commencer ton mémoire de maîtrise?

"...j'avais besoin de beaucoup d'infos pour me faire une idée de cet environnement. Il fallait que je trouve de l'information condensée, des témoignages sur des essais et des tentatives de ce type pour en connaître les risques...

6-Où as-tu trouvé la plupart de tes informations?

"...j'ai commençé par lire des livres mais ç'était très général et peu concret, j'ai récupérer pas mal d'articles et pour me rassurer je suis partie avec quelques mémoires de maîtrise et de DEA sous le bras..."

7-A ton avis, quels auraient été les moyens qui t'auraient permit d'effectuer des recherches plus rapidement?

"...avoir constamment mon prof sous le bras (rires)...je pense que j'ai perdu du temps car je me faisait une montagne de travail et je ne savais plus où donner de la tête. J'avais besoin d'être constamment rassurée. Plus j'avais d'infos et plus mes problèmes s'amplifiaient..."

8-Quelles sont les parutions que tu consultes en géographie?

"Très variées mais aucune régulièrement"

9-Quels sont tes rapports avec les nouveaux moyens de communication?

"Pour mon travail j'ai utilisé le mail très souvent car j'étais souvent dans la Drôme et j'avais besoin de communiquer avec mon prof. C'était indispensable, mais j'avoue qu'au début je n'osai pas trop lui demander certaines choses car je ne voulais pas passer pour une idiote...j'ai perdu beaucoup de temps à cause de cela car je n'avais personne vers qui me tourner en dehors de lui. On apprend...Sinon, j'ai utilisé un peu internet mais il y avait peu de choses sur mon sujet hormis des références bibliographiques..."

10-Que reproches-tu en général aux sites que tu fréquentes?

"...par rapport à mon sujet les sites étaient très souvent un panneau publicitaire pour les communes, il y avait très peu d'infos véridiques, approfondies et intéressantes concernant l'aménagement..."

11-Que penses-tu du site de l'I.G.A.?

"...il est bien constitué mais il manque d'interactivité avec les étudiants. Il est informatif mais on a aucune trace de travaux d'étudiants donc on le consulte rarement...

11-A quelle occasion discutes-tu de la géographie avec d'autres personnes?

"Maintenant que je suis en DESS, les choses sont très différentes car nous sommes un petit comité, comme une petite famille et j'ai donc plus l'occasion d'en parler, on se sent beaucoup plus concerné par ce que nous faisons et l'on travaille plus souvent en petits groupes..."

12-Quels sont tes rapports avec tes enseignants?

"...cette année c'est vraiment gratifiant car ils sont plus disponibles et je n'hésite plus à rentrer en contact avec eux..."

13-Selon toi quelle serait la solution pour te sentir plus proche d'eux?

"...pour les années précédentes, moins de timidité ou plus d'investissement..."

 

Analyse des interviews:

Critique de l'interview: je ne savais pas comment orienter réellement mon interview, car je ne voulais pas simplement leur poser des questions sur leur utilisation d'internet et des outils offert par le web. Je voulais connaître leur état d'âme par rapport à leur future maîtrise, leurs angoisses, leurs besoins...Ce recueil de témoignage me permet d'avoir une idée sur le type d'informations nécessaire et d'orienter le site selon leurs besoins. Une contrainte se dessine par rapport à un tel projet, c'est le manque d'ordinateurs dans l'établissement pour ceux qui ne sont pas équipés chez eux.

Il aurait été également souhaitable d'interviewer un ou deux enseignants, mais au départ ce site ne s'adressait qu'aux étudiants. Les interviews ont fait rejaillir ce besoin d'intégrer une participation des enseignants.

Liste de leurs besoins:

De façon générale, trouver de l'information rapidement, donc une recherche plus aisée et une documentation plus "rassurante":

* éviter l'éparpillement que provoque une recherche sur Google par exemple, donc proposer sur le site des adresses très sures et pertinentes (qui pourraient être répertoriées par les enseignants par exemple, articles proposés par tel ou tel enseignant comme référence...), articles en ligne ou seulement référencés...

* de l'information plus condensée, références bibliographiques commentées, témoignages d'anciens étudiants de maîtrise sur leur méthode, conseils pour mettre en place un projet...

* des personnes-ressources que l'on peut contacter (avec leur accord) qui peuvent être d'anciens étudiants ou des professionnels

patterns en commun

* peu de temps en licence pour rechercher

* recherche sur catalogue informatisé de la bibliothèque, utilisation irrégulière d'internet et du mail, mécontents des informations trouvées et pas de référence au chat et au forum

* apparemment pas d'utilisation du site de l'IGA

* désire plus de relations entre géographes dans le cadre extra-scolaire

* recherche sur mémoire de maîtrise et conscient que leur mémoire est important pour les futurs étudiants.

* manque de poste disponibles pour une recherche sur informatique (ils consultent donc régulièrement un poste informatique)

Contradiction

Comportement similaire de Juliette et Anaïs en opposition avec les trois autres. Elles semblent mieux intégrées dans leurs études et ceci leur permet d'aborder leur année avec plus d'assurance. Elles utilisent plus d'outils de communication, plus souvent et ont des rapports plus proches avec leurs enseignants.

 

Conclusion

Il semblerait donc que l'étudiant qui a une idée précise de ce qu'il veut faire, amorce mieux son année de maîtrise car il est plus en confiance et augmente ses capacités de communication et de recherche. Il faut donc mettre en place une plateforme avec une information facilement accessible, des évènements provoquant une communication entre étudiants et entre étudiants et enseignants et cela dès la licence pour débuter une année de maîtrise sans trop d'angoisses. Cette communication peut également être établie avec d'anciens étudiants s'ils sont disponibles pendant et après leur maîtrise.

Ils se mettent volontairement face à un ordinateur pour y trouver des informations, le contact avec l'informatique ne les gênent pas et regrette qu'il n'y ait pas plus de postes. Apprécient pour la plupart le style du site de l'IGA pour sa simplicité et son confort.