Différences entre versions de « Lecture d'un plan de fabrication »

De DigiFabWiki
Aller à la navigation Aller à la recherche
 
(10 versions intermédiaires par 2 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
  
 
= Introduction =
 
= Introduction =
  
Le principe des projections orthogonales est souvent expliqué de façon théorique et à l’aide d’illustrations qui étayent ces propos. Cependant, on constate souvent que cela ne suffit pas aux élèves afin qu’ils s’approprient cette notion. En effet, elle requiert certaines aptitudes à la visualisation spatiale qui sont parfois encore peu développées chez eux. Apprendre en faisant  est souvent bien plus productif qu’en restant passif devant une théorie qui peut paraitre rébarbative pour les élèves les moins scolaires. Dès le début du projet, l’idée a donc été de proposer un moyen d’apprentissage des projections orthogonales (parmi d’autres) où les élèves seraient mis en mode "faire".
+
Le principe des projections orthogonales est souvent expliqué de façon théorique et à l’aide d’illustrations qui étayent ces propos. Cependant, on constate souvent que cela ne suffit pas aux élèves (niveau secondaire II) afin qu’ils s’approprient cette notion. En effet, elle requiert certaines aptitudes à la visualisation spatiale qui sont parfois encore peu développées chez eux. Apprendre en faisant  est souvent bien plus productif qu’en restant passif devant une théorie qui peut paraitre rébarbative pour les élèves les moins scolaires. Dès le début du projet, l’idée a donc été de proposer un moyen d’apprentissage des projections orthogonales (parmi d’autres) où les élèves seraient mis en mode "faire".
  
 
= Problème identifié =
 
= Problème identifié =
  
 
<span style="line-height:normal">Sans connaitre les rudiments du principe de représentation des vues orthogonales, il est difficile pour un élève de pouvoir interpréter les informations présentes sur un plan de fabrication et donc de s’autonomiser dans sa pratique d’atelier.</span>
 
<span style="line-height:normal">Sans connaitre les rudiments du principe de représentation des vues orthogonales, il est difficile pour un élève de pouvoir interpréter les informations présentes sur un plan de fabrication et donc de s’autonomiser dans sa pratique d’atelier.</span>
 
 
  
 
= Solution proposée =
 
= Solution proposée =
Ligne 16 : Ligne 13 :
  
 
Il est déclinable avec une infinité de figurines.
 
Il est déclinable avec une infinité de figurines.
 
 
  
 
= Fonctionnement de l'outil =
 
= Fonctionnement de l'outil =
Ligne 29 : Ligne 24 :
 
Une fois cette première étape effectuée, l’apprenant cherchera à positionner les autres vues dépendantes de la vue de face selon le principe de représentation des projections orthogonales.
 
Une fois cette première étape effectuée, l’apprenant cherchera à positionner les autres vues dépendantes de la vue de face selon le principe de représentation des projections orthogonales.
  
 +
= Réalisation =
  
= Réalisation =
+
== Fichier prototype ==
 +
 
 +
*Accès au [http://tecfaetu.unige.ch/digifabwiki/images/0/07/Projet_gravure_decoupe_laser.pdf Prototype papier]
 +
 
 +
== Réalisation finale ==
  
 
[[File:Plan-fabrication-christian.jpg|500px|Plan-fabrication-christian.jpg]]
 
[[File:Plan-fabrication-christian.jpg|500px|Plan-fabrication-christian.jpg]]
Ligne 36 : Ligne 36 :
 
= Partie autoscopique =
 
= Partie autoscopique =
  
=> Indiquer en quelques lignes ce que vous avez appris lors de cette formation (y compris des éléménts non techniques), les difficultés que vous avez rencontrées et comment vous êtes parvenus à les surmonter (quelles ressources avez-vous vu utilisées?), les situations qui ont favorisé votre apprentissage et celles qui ne l'ont pas favorisé.
+
Déjà rompu à l’utilisation de logiciels CAO et à l’impression 3D, cette formation était l’occasion de me familiariser avec une technologie que je n’avais encore jamais utilisée.
 +
 
 +
Personnellement, j’ai généré mes images en version .pdf avec mon logiciel de CAO préféré.
 +
 
 +
Pour moi, l’apprentissage a donc avant tout été de me familiariser avec l’utilisation du logiciel Inkscape. En effet, j’y ai importé mes .pdf et les ai traités afin que les informations enregistrées au format .svg soient compréhensibles et réalisables par la machine de gravure-découpe laser.
  
= Licence, fichiers SVG et documentation =
+
= Licence et fichiers SVG =
  
 
[[File:By-nc.png|118x41px|RTENOTITLE]] Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la [http://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International].
 
[[File:By-nc.png|118x41px|RTENOTITLE]] Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la [http://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International].
  
'''Fichiers SVG et documentation'''
+
'''Fichiers SVG'''
  
*Fichiers SVG
+
*[http://tecfaetu.unige.ch/digifabwiki/images/f/fa/Plaques_ajourées.svg Plaques ajourées]
 +
*[http://tecfaetu.unige.ch/digifabwiki/images/7/72/Plaques_inférieures.svg Plaques inférieures]
 +
*[http://tecfaetu.unige.ch/digifabwiki/images/6/62/Figurines.svg Figurines à placer]
  
*Documentation (s'il y a lieu)
+
[[Category:Travaux]]
[[Catégorie:Travaux]]
 

Version actuelle datée du 31 mai 2019 à 08:56

Introduction

Le principe des projections orthogonales est souvent expliqué de façon théorique et à l’aide d’illustrations qui étayent ces propos. Cependant, on constate souvent que cela ne suffit pas aux élèves (niveau secondaire II) afin qu’ils s’approprient cette notion. En effet, elle requiert certaines aptitudes à la visualisation spatiale qui sont parfois encore peu développées chez eux. Apprendre en faisant  est souvent bien plus productif qu’en restant passif devant une théorie qui peut paraitre rébarbative pour les élèves les moins scolaires. Dès le début du projet, l’idée a donc été de proposer un moyen d’apprentissage des projections orthogonales (parmi d’autres) où les élèves seraient mis en mode "faire".

Problème identifié

Sans connaitre les rudiments du principe de représentation des vues orthogonales, il est difficile pour un élève de pouvoir interpréter les informations présentes sur un plan de fabrication et donc de s’autonomiser dans sa pratique d’atelier.

Solution proposée

L’outil proposé consiste en un support sur lequel diverses découpes ont été placées afin de pouvoir recevoir des figurines.

Il est déclinable avec une infinité de figurines.

Fonctionnement de l'outil

L’exercice consiste à placer correctement un certain nombre de figurines

La découpe rectangulaire du support de "jeu" sert à recevoir la figurine d’un objet en perspective.

À partir de cette image et de la flèche qui signale la vue de face, l’apprenant doit positionner la figurine correspondante sur l’emplacement signalé par "vue de face" du support de "jeu" dans le bon sens.

Une fois cette première étape effectuée, l’apprenant cherchera à positionner les autres vues dépendantes de la vue de face selon le principe de représentation des projections orthogonales.

Réalisation

Fichier prototype

Réalisation finale

Plan-fabrication-christian.jpg

Partie autoscopique

Déjà rompu à l’utilisation de logiciels CAO et à l’impression 3D, cette formation était l’occasion de me familiariser avec une technologie que je n’avais encore jamais utilisée.

Personnellement, j’ai généré mes images en version .pdf avec mon logiciel de CAO préféré.

Pour moi, l’apprentissage a donc avant tout été de me familiariser avec l’utilisation du logiciel Inkscape. En effet, j’y ai importé mes .pdf et les ai traités afin que les informations enregistrées au format .svg soient compréhensibles et réalisables par la machine de gravure-découpe laser.

Licence et fichiers SVG

RTENOTITLE Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Fichiers SVG